Les mécanismes de contrôle

Les photophores, par leur structure, sont les premiers organes de contrôle de l’intensité et la couleur de la lumière émise.

  • Grâce au réflecteur qu’ils possèdent en général sur le côté interne du derme, ainsi qu’à la lentille de chitine située sur leur ouverture, ils contrôlent la propagation et la direction des rayons lumineux vers l’extérieur.

  • La couleur de la bioluminescence peut être modifiée par un filtre composé de cellules pigmentaires en modifiant la longueur d’onde des rayons lumineux.

 

Schéma d’un photophore

 

 

La luminescence chez beaucoup d'animaux est une réaction à une stimulation externe. Elle peut être mécanique (toucher, courant d'eau), issue de stimulations électriques ou thermiques ou encore lumineuses. Il peut aussi s'agir d'un changement dans l'environnement ionique.

La propagation de l'émission lumineuse se fait par le système nerveux.

Certains animaux sont capables de réguler l'émission de lumière, même chez les espèces pourvues de photophores contenant des bactéries symbiotiques qui émettent de la lumière en continu. Les modalités de cette régulation varient d'une espèce à l'autre.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site